Paik Heavy Industries

De Ground.0_wiki
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Paik Heavy Industries (hangeul : 백중공업), aussi connue sous les noms de Paik Motors ou Paik Automotive, est une compagnie basée en Corée du Sud, puis sur la station Ærisia. Elle entretient un rapport trouble avec la Fondation Hanso et le groupe Hydrox.

Entre le début et le milieu du XXIème siècle, la compagnie honore de nombreuses commandes pour la marine de plusieurs pays, après avoir acquis une grande renommée dans les domaines de l'hôtellerie puis du bâtiment, et enfin de la construction de moteurs et pièces industrielles, puis de navires. Paik construit ainsi le Helgus Antonius, un navire médical à la conception très spécifique, pour le compte de la fondation Hanso.

Dans les années 2020-2030, Paik Automotive fait l'objet d'une vaste enquête internationale portant sur des soupçons de malversations, de corruption, et l'implication de plusieurs de ses cadres dans des entreprises criminelles, incluant des assassinats, de plusieurs hommes politiques notamment. Ses liens avec la mafia coréenne et les triades chinoises ont fait l'objet de divers rapports et articles de presse. Au terme de plusieurs procès, l'homme d'affaire et ancien dirigeant de la firme, Woo-Jung Paik, est finalement lavé de tous soupçons, mais la compagnie est condamnée à verser d'importantes pénalités, et une partie de son personnel encadrant est limogée. Deux membres de son directoire se donneront la mort au cours et à l'issue de cette procédure. La disparition de plusieurs témoins clefs est également à signaler.

En 2057, sous la direction de Ji Yeon Kwon, Paik industries acquiert une compagnie d'avionique qu'elle réoriente progressivement sur le secteur de l'ingénierie aérospatiale. Elle est à l'origine du premier modèle de Battlestars.

La relocalisation des bureaux de l'entreprise sur le port-franc d'Ærisia a été considérée par une partie de l'opinion publique, certains medias, et plusieurs personnalités politiques, comme une tentative visant à exonérer la société de ses obligations fiscales. Le lobbying actif de la firme a également été fréquemment dénoncé. Néanmoins, la compagnie jouit encore d'un grand prestige, en particulier auprès de la diaspora coréenne et des investisseurs du secteur de l'aérospatiale ou encore du bâtiment et de la terraformation. Elle a notamment construit un grand nombre de stations spatiales, dans les colonies.


Réalisations notables

Quelques réalisations de la compagnie :

Station coloniale en orbite autour de Stellaria 815 (2073-2084).
Station spatiale Promethee, projet initié en 2092.
Station spatiale IRIS-98, mise en service le 3/11/2104 (vue d'artiste).
Station coloniale livrée à l'armateur Umbrella Interest Company en Avril 2071.
Avant-projet de collaboration avec le groupe Hydrox incorporated. Aurait été abandonné.
Colonie orbitale 737, terminée à l'été 2089.
La tour orbitale de la colonie 223. L'ascenseur, d'une hauteur de 74000km (dont 2500 immergés dans le silot d'ancrage), a été mis en service le 24 Septembre 2094.
Station coloniale RQ11 (2078-2086).

L'on constate que la compagnie sait adapter son savoir-faire aux attentes variées de ses clients et investisseurs.

La compagnie est également bien connue pour avoir mené à bien le colossal chantier du centre pénitentiaire Fury-161, sur Fiorina-16, en partenariat avec la Weyland-Yutani corporation. 0rbitant à l'intérieur d'un système d'étoiles binaires dans le secteur des Néroïdes, aux abords des terres lointaines, cette planète extrêmement inhospitalière, balayée par des vents puissants, fournit un cadre particulièrement hostile au chantier de cette unité correctionnelle de travail de classe C. Sa construction aura duré en tout neuf ans.